• Caroline Rigault

L'unicité et l'adaptation.

Mis à jour : 19 août 2019


Adaptation

"5 Minutes Therapy Tip"

de Jeffery Zeig​

The Milton H. Erickson Foundation

Dans les deux derniers épisodes, on a parlé de deux composantes.

1. Comment établir des objectifs?

2. Une fois qu’on connaît l’objectif, qu’on veut communiquer au client, comment est qu’on « présente » cet objectif?

Dans ce troisième épisode, on va parler de comment adapter et individualiser le traitement pour qu’il atteigne le client.

Quand j’ai commencé la fondation Milton Erickson en 1978, j’ai demandé au docteur Erickson de faire une conférence en son nom parce que c’était une façon pour moi de le remercie. Il avait été mon menteur intermittent.

J’ai commencé en 1973 et en 1978 j’ai déménagé en Phoenix, Arizona. Et en 1979 j’ai demandé à Erickson pour une citation pour la brochure principale qui parlerait de l’essence de son travail.

Et ce qu’il a écrit est que chaque personne est un individu unique et que la thérapie doit être adaptée à l’unicité de chaque individu et pas à des hypothèses Procruste du comportement humain. Dans la mythologie Procruste, le voyageur est étiré ou coupé pour faire la même taille que le lit.

Erickson était unique pour rendre le traitement individuel. Une des contributions majeures d’Erickson était de développer une nouvelle thérapie pour chaque patient.

Quand Margaret Mead à écrit un hommage à Milton Erickson, ils ont tous deux eu 75 ans en 1976, elle écrit que la caractéristique propre de Milton Erickson était son habilité à individualiser le traitement.

Quand Freud n’a ajouté que douze ou treize cas à la littérature, Erickson en a ajouté des centaines, toute basée sur l’individualisation.

Comprendre les perspectives qu’une personne prend, comprendre le langage expérientiel de cette personne, comprendre comment cette personne interagit, comprendre l’unicité de ça.

Quand vous lisez Erickson, soyez-y attentif.

Maintenant, comment individualiser le traitement?

Ce n’est pas quelque chose de si facile et il est utile de développer des catégories pour comprendre comment individualiser le traitement.

Une catégorie avec laquelle on peut commencer à jouer avec est: Comment est-ce que cette personne perçoit le monde? Il y a des personnes qui perçoivent le monde visuellement, auditivement, kinéstesiquement… Est-ce que cette personne est plus orientée vers l’extérieur ou vers l’intérieur? Est-ce qu’elle est plus concentrer ou plus diffuse? Comment elle assiste au monde?

Une fois qu’on comprend comment la personne atteint le monde, on peut penser à des opérations qui relèvent du processus.

L’attention est principalement inconsciente, on ne fait pas attention à comment on fait attention. Le processus peut être un peu plus délibéré et intentionnel. On peut procédé les choses d’une manière linéaire ou de façon mosaïque. On peut procéder les choses en une manière d’illuminer ce qu’on perçoit ou on peut réduire ce qu’on perçoit.

Je trouve ses distinctions très aidantes, car elle me donne des compartiments pour penser. Quelle est la position que cette personne prend? Qu’elles sont les schémas habituels? Pour que je puisse m’adapter à chaque individu.

Une fois que vous avez compris les schémas habituels, il faut aussi comprendre les schémas interactifs. Il faut une évaluation des schémas intrapsychique et interpersonnel.

Une fois qu’on a dressé l’évaluation, aussi curieux que ça puisse paraitre, c’est surement un bon point de départ pour créer une psychothérapie efficace. La ou la plupart des personnes auraient commencé par les objectifs ou les techniques, alors qu’une des premières choses à faire et de commencer de comprendre comment est ce que cette personne vit, comment est-ce qu’elle fait l’expérience de sa vie?

Une fois que j’ai compris comment cette personne est unique alors je comprends mieux l’objectif et les processus et je comprends mieux comment présenter l’information pour qu’elle atteigne cette personne particulière.

Dans la prochaine vidéo, on va regarder le processus puis la posture du clinicien.

VIDÉO ORIGINALE EN ANGLAIS :



  • Cabinet Particulier Hypnose
  • Cabinet Particulier Hypnose
   +41 77 401 44 25                                      Boulvard helvètique 30, 1207, genève                 Caroline Rigault